Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ? - lvds boutique

 

Qui sommes-nous ?

 

Hello, 

 

Je m’appelle Nicky, j'ai 31 ans, je suis wigmaker et la fondatrice de @lvdsboutique.

 

Wigmaker qu'est-ce que c'est : il s'agit du mot anglais pour désigner une personne qui confectionne des perruques. 

 

Être wigmaker représente plus qu'un métier pour moi, il s'agit d'une passion. Une passion née récemment, à la suite d'une reconversion professionnelle. En effet, je me suis longtemps cherché et j'ai emprunté un certain nombre de voies et toutes ces voies m'ont finalement emmené jusqu'à ma mission de vie. 

 

Une mission qui sans le savoir me faisait des clins d’œil depuis plusieurs années. 

 

Je suis une femme plutôt simple mais coquette et je n’avais pas pour habitude de porter des extensions. Effectivement, J’ai dû faire deux tissages et acheté une ou deux perruques entre 2005 et 2015.

J'ai fait mon 1er tissage vers 16 ans et le deuxième à l’âge de 22 ans environs et vous n'imaginez même pas les réflexions auxquelles j'ai dû faire face. Je ne vous parle même pas des fois où j’ai porté des perruques.

 

En effet, j'ai souvent fait face des commentaires du type, "tu n'as pas besoin de porter de tissage, pourquoi tu mets des faux cheveux, pourquoi tu mets des « cheveux de fantômes » (" cabello de finado») …

Toutes ces phrases ont souvent eu un impact sur ma prise de décision et par conséquent, j’ai évité de faire un certain type de coiffure. D’ailleurs je commençais moi-même à avoir le même regard critique sur les extensions et il faut avouer que certaine qualité de cheveux n’aidait et n’aide pas à faire évoluer ce regard.

C’est malheureux mais il faut dire que dans ma communauté (cap-verdienne), les extensions capillaires font l'objet de nombreux jugement notamment de la part des plus anciens.

 

D'ailleurs petite anecdote sur mon premier tissage, je l'avais fait en cachette dans un salon à Drancy (93), j'avais demandé une longueur plus ou moins similaire à la mienne afin que mon père ne se rende compte de rien, l’illusion était parfaite et n'y a vu que du feu lol .

 

Si on y réfléchit bien effectivement je n’en avais pas besoin. Oui ! mais si j'en avais envie ??? 

En réalité nous avons le droit de porter nos cheveux comme nous le souhaitons. Porter des extensions capillaires est une envie pour certaines et un besoin pour d’autres.

RESPECTONS CELA !

 

Inconsciemment, c'est grâce à mon environnement que ma curiosité envers ces produits s’est réveillée. En 2014 j'ai commencé à tester quelques perruques j'étais chez moi et plus personne pour me juger ou me dire non. Enfin si mon conjoint qui est de la même culture mais il était plus facile à convaincre et surtout est-ce que je lui laissais vraiment le choix, vous auriez dû voir le caprice que j’ai fait pour pouvoir acheter deux perruques à château d’eau.

 

Vers 2016 j’ai commencé à coiffer ma cousine régulièrement et cela m'a donné envie d'ouvrir un salon mais je ne saurais pas comment vous l’expliquer, coiffer des clientes ne m’intéressait pas.

Vous vous dites que c'est bizarre ! Oui moi aussi mais j'en était là. Et j’ai commencé à chercher une formation dans le domaine de la coiffure et de l’esthétique mais n’ayant pas trouvé de stage j’ai laissé tomber l’idée. Je songeais alors à vendre des extensions capillaires sur les marchés ? À l’époque j’avais entamé quelques démarches mais quelque chose me disait que je n’étais pas prête et l'idée de vendre ça sur les marchés me dérangeait un peu, j’ai donc mis l’idée en stand-by pour finalement enchainer les jobs et les formations dans la vente et l’accueil.

Après ma dernière formation, « BTS assistante de gestion PME-PMI » j'ai trouvé un emploi dans la fonction publique. Comment vous dire ? J'étais encore en période d'essai que je suis tombée enceinte de mon deuxième enfant et là j'ai eu un déclic.

 

Durant toute ma grossesse je n’ai cessé de me poser une seule et même question, qu'est-ce que je peux faire pour allier vie privée et vie professionnelle ? En réalité je voulais pouvoir gérer mon temps comme je le souhaitais.

C'était devenu la question que je me posais tous les jours. J’appréhendais de devoir confier ma fille à une tierce personne. J'en avais pas du tout envie et une longue période de réflexion s’est installée. Vers la fin de ma grossesse j'ai eu une illumination. J’allais vendre des extensions capillaires en ligne ! J'ai alors établi un plan, mis en place des actions et entamé les premières démarche dès la fin de mon congé maternité.

 

Voilà maintenant un an que j'ai créé ma boutique en ligne spécialisée dans la vente d'extensions capillaires 100% naturels et de perruques artisanales un service que j'ai développé récemment après une formation et et qui s’est révélé être une véritable passion. Rappelez-vous je voulais faire de la coiffure mais pas coiffer des clientes ! Ce que je voulais c'était confectionner des perruques mais à l’époque je ne le savais pas.


Ma mission de vie m'a rattrapé à un moment ou j'ai su être à l'écoute de moi-même.

 

Je suis aujourd’hui ravie de pouvoir partager avec vous mon métier, ma passion à travers lvdsboutique en vous proposant des produits et service de qualité. D’ailleurs je suis actuellement une formation dans le domaine de la coiffure afin d’en maitriser toutes les techniques.

 

La qualité est un critère très important pour moi, en effet le souvenir des mèches de mauvaise qualité est resté dans mon esprit et il me semblait évident de proposer des cheveux authentiques au bel aspect et durables dans le temps, pour que votre satisfaction soit entière.

 

 

 

CEO

Nicky 

ppstr Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,